zaldiar et ibuprofène

Santé – Antidouleurs : comment aider les addicts à décrocher ?

la description:
Chroniqueuse : Brigitte-Fanny Cohen\n\n\nLes États-Unis traversent une crise sanitaire meurtrière à cause de la dépendance aux opioïdes : 200 décès recensés chaque jour dans ce pays.\n\n\n\n\nMais en France, l’Agence nationale de sécurité du médicament tire aussi le signal d’alarme.\nSelon l’Assurance Maladie, dix millions de français ont eu une prescription d’antalgiques opioïdes en 2015.\nLe nombre d’hospitalisation, à cause de ces médicaments a bondi de 167% entre 2000 et 2017, et on déplore quatre décès par semaine liés à une overdose de ces antidouleurs dans notre pays.\nIl ne s’agit pas de diaboliser ces médicaments utiles. Il ne s’agit pas non plus d’une problématique d’usagers de drogues, mais de patients qui souffrent de douleurs chroniques et qui sont entraînés dans la spirale de l’addiction.\nIl existe pourtant des solutions alternatives ou des possibilités de sevrage.\nPour en savoir plus :\nhttp://sos-addictions.org/\nRéseaux sociaux :\nInstagram : @brigitte_fanny_cohen\nRemerciements à la marque Ben Nino
Commentaires:

CHARLES Kidneys écrit: Bonjour je connais un Mr spécialisé dans l'addiction, (alcool et drogue) en effet il vend un remède fait a base de plantes médicinales ces produits ne contiennent aucun produit chimique résultats garantie a 100% je l'ai essayé et depuis plus de rechute plus envie de consommé de la drogue, plus de manque j'ai été trop et longtemps dépendant a toutes sortes de drogue aujourd'hui je remercie Dieu d'avoir mis ce Mr sur mon chemin je suis totalement désintoxiquer, si vous voulez je peux vous mettre en contact avec lui pour qu'il vous aide aussi. J'ai réussi vous aussi vous pouvez. Écrivez moi sur WhatsApp pour plus d'informations +33 78 097 0194Zino Djezzy écrit: Le declic doit venir de soi-même, les anti depresseurs et les substituts opiaces C est de la drogue légale qui font le bonheur des lobbys Pharma et des toubibs

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *