traitement pregabaline

Gougerot-Sjögren : Manifestations extra-glandulaires et prise en charge thérapeutique

la description:
Web conférence des Jeudis de la Filière FAI²R du 5 octobre 2017\n\nThème : Gougerot-Sjögren : Manifestations extra-glandulaires et prise en charge thérapeutique \n\nOrateur : Professeur Xavier MARIETTE\n\nFilière de santé des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares \nSite : www.fai2r.org\nFacebook : www.facebook.com/fai2r\nTwitter : www.twitter.com/contactfai2r\nLinkedIN : www.linkedin.fr/company/fai2r
Commentaires:

vanessa plodzien écrit: Bonjour à tous,

j'ai très sévèrement souffert de blépharite (BLÉPHARITE SUR MEIBOMITE CHRONIQUE) au quotidien, je dis bien j'AI souffert… donc YEUX SECS…

OphtalmoS sans réponse concrète et sans me faire d'examen des cils, crèmes appliquées (Sterdex, crème nettoyante, etc.), bref, rien de concret et surtout durable dans le soulagement et vers la guérison. Pendant 1 à 2 ans de mémoire je crois… j'en ai bavé…

Au départ, ce qui m'a vraiment aidé fut d'apposer un gant humide et chaud ou par la suite un coussin de riz fait avec une chaussette et chauffé au micro-onde avec un bol d'eau pour générer de l'humidité. Ensuite, massage des paupières supérieures et inférieures (chercher sur le net les bons gestes, faciles à trouver). Le faire pour désengorger l'huile qui devrait être sur les yeux, mais amassées dans nos paupières. Après le massage, l'oeil est huilé, quel confort ! N'oubliez pas que c'est l'huile qui empêche l'évaporation du film lacrymal… et même si plus ou peu de film, cela fait vraiment du bien, logique… moi j'ai pleuré hier, mais sans larme… c'est étrange…

J'ai fait maintes recherches sur internet, maintes essais. A titre d'exemple, l'huile de ricin m'a provoqué une allergie de plus aux yeux. J'ai cherché durant des heures et des heures une solution.

Mes symptômes étaient ou sont encore un peu parfois :
– yeux secs (que je frottais frottais frottais jusqu'à mettre provoqué un problème oculaire…) ;
– brûlures ;
– yeux rouges ;
– lumière vive insupportable ;
– paupières supérieures et inférieures engorgées par le liquide huileux de mes yeux qui ne pouvaient pas sortir naturellement des mes canaux bouchés, donc paupières gonflées, gênantes ;
– sensation de grains de sable dans les yeux ;
– symptômes amplifiés le soir.

Jusqu'au jour ou je découvre l'ARGENT COLLOIDAL (AG) et ses bienfaits… en deux mots, l'ancêtre des antibiotiques allopathiques.

Maintenant on en parle sur les forums de la blépharite, et même les commercants s'y sont mis (ou remis après des décennies…). Ce n'était pas le cas en 2014 quand ma blépharite est subitement apparue… Je lis alors qu'il peut soigner des conjonctivites, blépharites, etc., et tant d'autres maladies qui se terminent par "ITE", ou pas.
Et là, je me dis : " Je n'ai rien à perdre à essayer, je n'en peux plus. " Je choisis alors la marque qui me semble être la mieux (bouteille en VERRE FUMÉ, très important, marque et production française). La marque achetée est BIO CO……L (1 litre env. 30 euros, se garde 1 an une fois ouvert).
Attention, très important, j'applique :
– 1 à 2 gouttes à 10 PPM maxi trois fois par jour (même si en crise je fais 4 ou 5 fois…). Attention ! Le pH de la solution ne doit pas être inférieur à 6,5 sinon celle-ci serait trop acide et piquerait trop les yeux (BIO CO……L m'a donné ce PH de 6,5 après demande, donc c'est ok) ;
– mettre de la solution du grand flacon dans un petit flacon avec pipette en verre fumé ou maintenant vendu directement en flacon pipette mais moins rentable.

Donc, j'en distille une ou deux (plus deux car souvent pas mal de produit coule) dans chaque oeil, cela pique, c'est âpre, c'est normal. Et j'ai remarqué que plus j'étais inflammée, et plus c'était piquant et âpre. Ca disparaît vite 😉 Bien tourner ses yeux pour que l'AG pénètre bien. Et ensuite…. après ne serait-ce que quelques minutes, mes yeux vont déjà mieux ! Quel bonheur et soulagement ! J'ai distillé 1 à 2 gouttes 2 à 3 fois par jour dans mes yeux pendant au moins 6 mois. Et depuis et rapidement, plus d'inconfort, de brûlure, de sable, moins d'yeux rouges, etc. !!! JE REVIS !

Aujourd'hui, j'en remets de temps à autre et surtout une petite cure dès que je sens que cela revient gentiment. Ce qui me reste quelquefois de ma blépharite est cette petite boursouflure sur ma paupière inférieure droite ou gauche (seulement 2 fois en 4 mois grâce à l'éviction totale du blanc d'oeuf dans mon alimentation – activateur de ma blépharite… – et au régime Seignalet (= sans lactose et sans gluten, avec compléments alimentaires). Syndrome de GS, intéressez-vous d'urgence à ce régime > livre " Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet " de Jean-marie Magnien à lire ! > syndrome de GS en fait parti !). C'est si moindre par rapport à avant ! Je mets encore un peu de Sterdex [" miraculeux " (…), mais une bombe à retardement pour la vue (…)] sur la boursouflure, je n'ai malheureusement pas trouvé de remède naturel à par chauffer puis masser. L'aloé Vera ne me fait rien à par hydrater.
L'argent colloidal est en effet un vrai salut pour moi mais il ne diminue pas les boursouflures sous les yeux et l'inconfort que cela génère.

Puis, j'ai découvert (en cherchant encore dernièrement…) et commandé " Aquaint Sanitising Water " de Vital Baby (se garde 3 mois une fois ouvert, après cela ne fait plus effet, d'expérience. Très cher en France et plus vendue à l'époque, il y a qq mois). A la base pour désinfecter les fesses des bébés, certains s'en servent pour éradiquer leur blépharite… Je l'ai reçu (commandé sur amazon.uk) et j'en ai appliqué : j'imbibe un coton tige bio avec aux 2 bouts et je le passe sur chaque limbes antérieurs des paupières (le long des cils haut et bas) et rebord des paupières. Je n'en met pas dans les yeux ! Un côté de coton tige pour chaque œil, ne vous passez pas des Demodex d'un œil à l'autre… J'avais essayé sur toutes les paupières avec un coton, mais ayant eu une plaque rouge le lendemain, j'ai arrêté. Mais c'était peut-être juste mon eczéma, indépendamment du produit… L'effet est immédiat, les gènes et douleurs cessent instantanément. Preuves de Demodex existant chez moi. J'ai fait un " traitement " d'un mois, associé à l'argent colloidal, depuis je vais encore mieux ! Remarque : j'ai toujours les yeux secs, rupture du film lacrymal à 3 secondes. Mais plus de réel inconfort horrible et si handicapant… Un peu de photophobie aussi parfois le soir devant un écran.

Voilà, je voulais apporter mon témoignage positif et surtout AIDER. Maintenant, appliquez mes conseils, et faites comme moi, chercher, renseignez-vous, c'est une clef de la voie de la guérison ou en tout cas d'une aide certaine 🙂

Mon syndrome de GS encore à confirmer par une biopsie d'une glande salivaire :
– yeux secs (avec BLEPHARITE SUR MEIBOMITE CHRONIQUE : consultez ce site, très bonne explications, notamment pour le massage des paupières ! > https://www.polevision.fr/Pathologies_oculaires_l_inflammation_chronique_des_paupieres_ou_blepharite_chronique_sur_dysfonctionnement_des_glandes_de_Meibomius_ou_meibomite_chronique_ophtalmologie_Centre_Pole_Vision_Lyon.php) ;
– salive modérée ;
– peau très sèche (eczéma depuis nourrisson… allergies…) ;
– sécheresse vaginale ;
– sécheresse nasale.

Pas de polyarthrite rhumatoïde, mais pour ceux qui ont cette malchance, le régime Seignalet aide beaucoup ou totalement à réduire aussi au silence !

Allez sur ma découverte… https://www.lappart-seignalet.fr/index.php
Inscrivez-vous, lisez, échangez ! On y parle entre autres du syndrome de GS !

Enfin, un livre de recettes de cuisine sans gluten et sans lactose (mais avec lait d'amandes, etc.) vraiment super : " Tout sans gluten Clea ", éditions La plage. Mmmm les blinis vegan et les pancakes basiques… entres autres ! Je remplace le blanc d'oeuf par du jus de pois chiche et je remplace parfois aussi une farine sur deux (sans gluten bien sûr !) par de la farine de pois chiche pour bien lier le tout !

Prenez bien soin de vous et donnez-moi des nouvelles si vous avez suivi au moins un de mes conseils 🙂
VanessaOumou lamarana Diallo écrit: Salut ont vient de m'annoncer que j'ai un syndrome de gougerot sjogren j'ai une douleur artuculeur es une douleur a langue sa me fatigue beaucoup j vais une aide svpTom Sawyer écrit: j'ai un gougerot sjogren sans syndrome sec… douleurs cervicales, langue et sous maxillaire gauche et on me dit qu'il n' y a pas de traitement… Je reste avec mes douleurs que je gère avec ma minerve. Je me complémente toute seule en vit D et magnésium, plus de fatigue.. mais reste les douleurs…Marzouk top écrit: Bsr svp j une maladie NN identifier aux niveaux de cerveau svp cmt je px faireNor Mela écrit: S'il vous plaît docteur J'ai besoin de vous maidez, comment aa-je vous contacter?

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *