sublinox effets secondaires

Antidépresseurs | Mon histoire ( contexte, erreur, danger, les effets secondaires, sevrage )

la description:
♦♦ DÉROULEZ LA BARRE D’INFOS ! ♦♦\n\nMe soutenir gratuitement sur UTip ( en regardant simplement une courte publicité ) : https://www.utip.io/kelwyschronicles \n\nJE RÉPONDS à toutes vos questions concernant ce sujet dans un live ce vendredi 30 à partir de 20 h : https://www.youtube.com/watch?v=RFNX9DcqZBc\n\nEnfin une nouvelle vidéo pour la catégorie Vers Une Vie Plus Saine. Celle ci me tient particulièrement coeur et m’a été très difficile à filmer, encore plus à publier car je n’aime pas du tout me livrer de la sorte. Pourtant il s’agit selon moi d’un sujet important et malheureusement plusieurs personnes sont dans le même cas. En espérant pour venir en aide à certains d’entre vous, où tout du moins que vous puissiez vous retrouvez à travers ce témoignage.\n\n♥♥ CETTE VIDEO VOUS A PLU? LIKEZ-LA! ♥♥\n\n♥ Retrouve-moi ici ♥\n\nb l o g →\nhttps://www.kelwyschronicles.com\n\ni n s t a g r a m →\nhttps://instagram.com/kelwyschronicles\n\nt w i t t e r →\nhttps://twitter.com/KelwysChronicle\n\nf a c e b o o k →\nhttps://www.facebook.com/Kelwys-chron…\n______________________________\n\nContact ( pro ) : chronicles.kelwys@laposte.net\n\nCODE PROMO:\nNeejolie.fr : BGKX10\nmaplanetebeaute.fr : – 10% sur votre première commande avec le code KELWY
Commentaires:

Amélie LB écrit: Merci beaucoup pour ton témoignage, tu es une battante, j'espère réussir à enfin arrêter après 13 ans de va et vient, merci encore, tu es magnifique ��jxmoonpiter écrit: j’avais commencé le traitement sertraline pour calmer l’anxiété sociale et d’autre choses..
j’ai commencé avec 75mg (13 ans) et j’arrive pas à trouver des personnes de mon âge qui l’ont pris.. manifesté vous ! je veux savoir si le traitement a agis sur vous peu importe votre âge !ferchachi jihad écrit: ❤❤❤❤el tarlo écrit: Enfin une vidéo sur le sujet , j’avais enormement de mal à trouver des renseignement je suis en sevrage et je pète un plomb .. J’essaye de faire 1 jour sur 2 après avoir essayer d’arreter d’un coup , j’ai beaucoup de « chocs éléctriques » comme tu dis dans ma tête. En plus je fume alors c’est pas pratique … Et j’ai l’impression que même mon psychiatre ne sait pas trop comment se passe le sevrage. Dans tout les cas bien vu d’avoir poser un point sur ce sujetAngélique Marquisedesanges écrit: Bonjour,
Premièrement merci, merci de ta bonté, de ta sensibilité et de ton altruisme.
Ta vidéo m'a beaucoup touchée et on sent que cette période de ta vie n'a pas été simple pour toi.
Tu as bien du courage d'en parler tout d'abord et d'avoir pris le dessus sur tout ça pour t'en sortir…. BRAVO….!

J'avoue qu'il y a 1 an, je trouvais bizarre que des jeunes, jeunes adultes ou même des adultes puissent prendre des antidépresseurs et aujourd'hui je le dis "j'ai un peu honte de mes préjugés".
Depuis 2 ans 1/2 je vis un enfer à mon travail (travail que je ne peux pas quitter pour diverses raisons et notamment parce que je suis seule donc il faut payer les factures et que j'ai 57 ans donc plus "désirée" sur le marché du travail, c’est difficile mais je recherche un autre poste, je garde espoir).

Et depuis presque 1 an je prends un léger antidépresseur (dose 0,05 donc le plus léger possible).
Mais en avril dernier j'en avais vraiment besoin…. (rires tristes)….

Quand je pense que j'ai élevé mes deux garçons toute seule, dans une citée du 93, que je me suis toujours battue toute seule, et que je me croyais invisible, indestructible, je me croyais forte, j’ai réussi à faire en sorte que mes garçons ne deviennent pas des "petits voyous" dans ce monde odieux dans lequel nous vivons, ils ont fait des études (bac S+++ tous les deux), ils sont très sérieux et ils ont la tête sur les épaules.
Je ne veux pas me jeter des fleurs mais j’estime que pour une femme seule dans les conditions actuelles c’est génial…

Mais là vraiment en avril dernier "les sorcières" avec qui je travaille ont réussi à me faire craquer. (il faut dire qu'elles sont 4 donc je suis constamment harcelée par l’une ou par une autre)
J'en reviens pas qu'elles aient fini par me faire prendre des antidépresseurs. (mais bon c'était ça ou j'en jetais une par la fenêtre… non je rigole, quoi que ?).

Aujourd'hui j'aimerai l'arrêter, non pas parce que ça va mieux au travail, mais parce que je me suis renseignée comme toi (un peu tard il est vrai) et je me rends compte qu'il y a beaucoup d'effets secondaires fort indésirables.
J’ai rigolé en regardant ta vidéo, j’avais pensé prendre une dose sur deux, ou la moitié tous les jours et ensuite un quart… Mais en regardant ta vidéo, j’ai compris que ce n’était pas une bonne idée.

J’ai RDV vendredi avec mon médecin généraliste, je vais voir ce qu’il me propose comme méthode ?
J’en rigole par avance car en fait je sais qu’il n’est pas calé sur le sujet. On verra bien ?

En tout cas, merci encore pour ta vidéo, tu es une fille très gentille cela se ressent, j’espère que tes misères vont bientôt prendre fin et je te souhaite tout le bonheur du monde à l’avenir.Mélo World écrit: courage j’espère que tu vas vivre une super vie, ta l'aire d'une personne super.
petit message anti dépresseur naturel.Tristan Raymond écrit: Tu es hélas tombée sur un très mauvais psychiatre. Comme de partout il y a des incompétent, mais quand il s'agir de santé c'est plus grave. Un psychiatre ne donne jamais d'antidépresseur au premier rdv, sauf les incompétents comme pour toi. En première intention, un psychiatre orientera vers une psychothérapie, puis seulement, sauf pour certaines pathologie qui nécessite un traitement quasi immédiat. De plus, le traitement dois durer 6 à 8 mois guère plus, sauf, encore une fois, des pathologie nécéssitant un traitement continue ou sur un plus long terme. Je suis désolé que tu sois tombée sur ce monsieur.

En ce qui concerne l'arrêt, étant donné que les AD sont des recapteurs d'hormones, l'arrêt net est fortement déconseillé, il faut faire un arrêt progressif qui, selon ta dose et ton AD peut durée plusieurs mois, 2 ou 3 mais très rarement plus, un mois si le dose est faible et selon l'AD. Le sevrage n'est jamais une partie de plaisir, c'est plutôt simple pour un bon nombre de personnes et pour certaine c'est plus compliqué. Il faut préparer un programme avec un professionnel compétent et s'y tenir, sinon forcément ça marche pas.

La documentation vulgarisé est rare, mais la littérature scientifique est très fourni.Brasil Brasil écrit: Bon courageNinja écrit: Salut C'est gentil d'avoir fait cette vidéo, tu m'a fait pensé a mon enfance par j'aurais de conseil j'ai arrêter mon anti-dépresseur assez
brutalement j'en prenais la moitié une tout les 4 jours, pendant au moins 2 à 3 mois ensuite j'ai arrêter d'en prendre, j'ai beaucoup souffert mais j'ai eu des troubles de comportement et j'ai des troubles de mémoires sa fait maintenant 2 mois et demi que j'en prends plus rienSeifeddine Ben Azouz écrit: les medecins qui te disent d'arreter selon leurs méthodes dis leurs s'ils ont déja pris des antidépresseurs dans leurs vies ?olga Dobroski écrit: Ben dis donc… Tu es bien courageuse de t'être livré comme ça, effectivement on voit bien que tu en as souffert. Pourtant tu as une très jolie fille, mais je sais que ça n'a aucun rapport, en France la communication a l'air très dur entre les gens et je pense que ça vient de ça tout s'est cacher…BEN écrit: Merci d'avoir partagé ton vécu et de nous donner des conseils bonne continuation soit forteyasmindesoko écrit: Merci INFINIMENT pour ton témoignage… Je me disais bien que ces vertiges et ces sensations de chocs électriques étaient réels … mais là j’en ai eu la confirmation
merci merci merci merci pour tous ceux qui traversent quelque chose de semblable de près ou de loin à ce dont tu parles et qui comme moi cherchent des vidéos de témoignages à 4h du mat un 1er janvier pour se sentir moins seuls
As tu finalement pu totalement te sevrer de l’anti dépresseur ?
❤️Charles CARON écrit: Je viens de commencer un traitement aujourd’hui d’antidépresseurs et c’est une de mes plus grosse craitesSveta P écrit: EFFEXOR 6 semaines de prise de 75, après avoir lu que sevrage est comparable à celui d'héroïne, j'ai arrêté direct… Ça fait seulement 5 jours mais bonjour état pseudo grippal, fatigue énorme et extrasystoles… Et encore c'est rien apparemment comparé à ceux qui ont pris pendant des mois/anneesMoka Déchue écrit: Je regarde ta vidéo aujourd'hui, je trouve que tu est très courageuse !
Moi je prend du resperidone depuis 2017
Et j'ai moins d'angoissesMathy Brug écrit: Merci beaucoup pour votre témoignage c est courageuxAya Sayah écrit: Force à toi, tu es une combattante ❤lovley Word écrit: Tu es trop belle prends soin de toi tu m'a vraiment donné de courageDerek Rayne écrit: Les antidépresseurs ne servent à rien quand il y a de la bière !Louis-François Solari écrit: Merci pour ton courageux témoignage 😉Giorgiana Nedelcu écrit: ������������Rey _JFK écrit: 6:29 J'imagine que tu parle de l'augmentation du risque de tentatives de suicide ? Il est réel et la prise de médicament chez des gens ayant déjà fait une tentative de suicide (TS) nécessite un suivi "renforcé" pour limiter les passages à l'acte.
Cette augmentation du risque de TS est dut au fait que certaines personnes sont si déprimées qu'elle n'ont pas "la force" de passer à l'acte. Donc le médicament en "diminuant" la dépression "redonne les forces" nécessaire pour faire une TS.

(Personnellement je ne trouve pas que cet effet soit un signe d'amélioration en soit, ni une preuve de guérison vu la finalité.)Rey _JFK écrit: 4:32 Oui il faut faire les deux. Diminuer les crises d'angoisse "mécaniquement" ne résout pas tout, il faut trouver l'origine et la traiter aussi. On peut entrer en dépression pour une rupture, par exemple. On peut gérer les "crises" qui enferment comme l'épreuve en elle-même. On utilise des médicaments, mais à la longue il faudra retrouver un équilibre avec des actes, comme dans mon exemple, retrouver quelqu'un.

(Je ne sais pas si j'ai été vraiment claire, dites-moi.) ��Youssef Belgsyer écrit: merci beaucoupYoussef Belgsyer écrit: merci beaucoupMaské Septhuit écrit: Ba moi jpense trop au autres et pas assez à moimanolo vincentvegadu37 écrit: Bonjour, je suis actuellement en dépression et je comprend tes ressentis, tu es magnifiqueGuillaume Namaskar écrit: Je t'invite à te renseigner sur la gémmotherapie ( pas la therapie par les pierres, mais par les bourgeons des arbres ); les plantes sont d'une grande aide pour tout ce qui est energetique.
Je ne vais pas m' étaler ici mais de mon parcours le plus important est bien sur la determination de s'en sortir, et surtout arriver qd la tension n'est pas à son plus fort d'accepter les emotions qui sortent, le corps parle et il faut l'écouter.. massage, bain chaud, nature, cure de jus, plantes il y a pas mal d'outils, aucun produit miracle qui en 1 journée reglera la situation mais tu verras les progres assez vite.
Et oui les medecins sont encore plus perdus que toi, Bonne continuationCornalis Earl écrit: comme elle est belle  …Axelchent haf écrit: Bravo et bon courage. Tu t'en sortiras.
Hafid ( du Maroc).Nora DT écrit: Bonjour, vraiment merci beaucoup pour votre vidéo et votre courage pour '' un problème '' mal vu et stigmatisé encore beaucoup en France. Vous jeune, belle, intelligente et je vous souhaite énormément de bonheur.
C'est humain d'être fragile mais le problème qui se pose aussi de manière générale c'est cette lutte entre le bien et le mal.
Beaucoup de personnes se retrouvent en dépression à cause de mauvaises personnes…. Il faut savoir s'entourer de bienveillance, fuir et se blinder si on peut contre une société de plus en plus dure où des actes gratuits de malveillance sournoise ou sans vergogne…. Dans le travail… À l'école…. En famille….. Dans les transports.
Alors ça peut sembler idiot ce que je vais dire mais ensemble agissons si nous sommes témoins de mauvaises choses.
Ces choses dont vous parlez si bien,je les vis actuellement et je me bats seule contre ça.
Soigner l'origine de ce mal avec une psychothérapie est la meilleure des choses car je reste convaincue que l'anti de presseur paroxetine qui m'a été prescrit… Je ne le prends pas car des le début de mon traitement je me suis sentie modifiée et anesthésiée.
J'affronte, je n'ai pas encore la solution mais elle ne peut pas être que chimique. Je vous embrasse. Amicalement. NoraLéo Delpech écrit: Bonjours, je m'appelle Léo 🙂 si j'ai bien suivi @KelwysChronicles tu dois être au même point que moi actuellement. (2 ans post sevrage) J'aimerais partager avec toi expérience et surtout ressenti jusqu'ici. J'espère à bientôt. Bonne route à tous et pour nos amis Gamer n'oubliez pas que dans Zelda c'est le Courage qui sauve la Sagesse de la Force.morgane t écrit: Je suis contente d'avoir refuser les antidépresseurs en revanche je n'arrive pas à stopper les benzodiazépines c'est un enfer j'ai trop de symptômes si j'en prends pasMED BEN écrit: J’ai 38ans , 25ans d’angoisses timidité, et je me bat toujours, Votre témoignage et formidable et il m’a donnée la décision d’arrêter c foutu médoc après 1 semaine de traitement, j’ai eu presque la même chose, après plusieurs visite chez les psychologues, je suis passé 1 fois chez le psychiatre, 1 rdv, 5mn le temps d’une visite rapide mais vraiment rapide, je lui raconté ma vie en 2mn le temps qu’il il écrivait l’ordonnance des antidépresseurs … j’ai trouver sa anormale, et vraiment pas professionnel meme
inhumain, bref vous m’avez vraiment aidé à prendre une décision merci infiniment vous êtes formidable et belle je vous souhaite tout le bonheur du monde, exc mes fOt pas fort en fr …zaina Tagayout écrit: Mais n'oublie pas que sa ta aider pour sortir de tes angoisse voir clair et de pouvoir travaillerparisi giuliano écrit: Te toute belle bon courage à toi biz et merci pour les conseilsSam M écrit: 5 ans de crises d angoisses je ne prends aucun traitements juste des tics tacs à la menthe fraîche lorsque je fais des crisesPopa Jo écrit: Bien de parler de tout ca ….je ne trouve rien la dessus …dans les années 80 j"ai pris des tonnes de médoc , en 2003 a l"hp bichat ils m"ont dit que j"avais une maladie neurologique , une narcolepsie , je ne prend que 3 médoques , mais dans les années 80 ils me donnaient plus de 35 médoc par jour , maintenant ce n"ai plus pareille , peut etre exepter chez les psy……bref attention les antidépresseurs peuvent etre tres mauvais , oui décharges électrique dans la tete et pour quelques un la mort comme une classe appeler imao ….inhibiteur des monoacides oxidase … ou plus commun imipramine qui est un dopaminergique ….tofranil …. qui peu causer la mort si on l"arrete lorsque l"on en prend depuis des années , ce qui est mon ca ……..Spiritualité DIVINE écrit: Je prends du millepertuis, j'espère que ca va marcherEmmanuelle Halimi écrit: très pénible à ecouter tu es speed aucune respiration ça stresseEmmanuelle Halimi écrit: le montage est stressant tu parles trop vitecorinne Pino écrit: Bonjour j'aimerais savoir comment tu vas aujourd'hui bisousAnaïs B écrit: Bonsoir.. je suis un peu entrain de vivre la même chose.. mais moi je n’avais pris un antidépresseur « seulement » pendant un peu plus de deux ans.. (pas le même antidépresseur et sûrement pas pour la même pathologie. Personnellement moi je le prenais pour Anorexie.).
Et donc, je l’ai arrêté depuis 1 mois seulement mais je suis extrêmement mal aussi..
Comment vas-tu maintenant ? As-tu réussi à faire ton sevrage ?
Et surtout, tes insomnies ont-elles cessées ? ����Florence duval écrit: Bravo de l'avoir faite cette vidéo c'est très intéressant et chapo à toi d'avoir franchi le pas et bravo d'avoir réussi de te sortir de cette dépendanceXd Exantiia écrit: Tu va comment mtn ?Akemi Saw écrit: Heureusement que je vie en Angleterre. En France il ya pas mal de préjugés (surtout sur la drogue). Légal ou illégal… Moi aussi j’ai fais une belle petite dépression. Antidepressant + alcohol �� très bon mélange si tu souhaite te mettre K0 et ne plus rien comprendre à ta vie. Maintenant je regarde cette étape de ma vie et je regrette…. aucune évolution dans ma vie, que ce soit professionnel ou personnel.GUZMAN TV écrit: Mais il faut corriger tes problèmes toi même les médicaments ne peuvent pas tout faire, le mieux c’est de faire ce qu’il faut pour te sentir mieux et prendre les médicaments pour t’aider ��MYMY CHANNEL écrit: J'aurai bien voulu vous contactez.
J'ai une personne membre de ma famille à eu une très grande dépression .
Sa fait 8ans et sous cachéts elle en prenais 4par jours après 4ans ils ont décidé de lui réduire à 1 cachet.mais voilà c'est pas facile tout les jours .
Defois elle refuse, de les prendre ,du coup sans état rechute, il suffit 1x elle oublie et bien sa va pas en le récent sur son comportement agressive, verbale cest très dur pour tout le monde..
Nous avons voulu lui arrêter petit à petit mais nous avons peur des répercussions..
Parfois son état psychique et au plus bas.
Malheuresement, pour l'instant elle a très peu de vie sociale, car les personnes lui tourne le dos sans raison , pour être dans une union c est impossible..et gérer des enfants pareil ,donc c'est triste…
Comment faire ??
Comment lui enlever c'est médicaments à vie ?
Les médecins je les trouve imcompetent..Sa psychologue laisse désire..

Moi.je lui est proposé de consulté un psychiatre pour parler et vider son coeur elle refuse..

��G S écrit: bravo courage et merci ,dans un grand moment hard de ma vie j ai lacher prise , suis allée chez un medecin expliqué que je ne voulais pas quelques choses d addictifs et j ai pris ce qu il m a prescrit une semaine , j ai arrété d un coup j ai senti que j etais trop mal et depuis cela fais un an j ai toujours une sensation dans la gorge ,glande tyroide, de très desagréable , bref j ai souvent envie d obliger ce medecin a prendre ces médicaments de force qu il se rende compte des effets horrible malheureusement il en ai conscient et je n ai été qu une cliente , on enrole les gens "faibles " dans une dépendance et médecins et labos sont contents d autres voix de guérison sont possibles pour moi la médecine chinoise m a beaucoup aidé par exemple bref petite histoire pour te montrer mon soutien oui de nombreuses personnes vivent ou ont vécu se dont tu as osé parler et qui bien dommageablement parlant est souvent tabou et tu le casses avec tes mots et j y ajoute les miens et viendront d autres , un beau témoignages que le tien tout en sincérité et je finirais par pura vida sister , je te souhaite la vie belle !!!!leila alkatraz écrit: Vous en pensez quoi de l antidépresseur,paroxetine??? J en prend ça fait une dizaine d année maintenant… et j ais l impression que ce me fatigue plus qu' autre choseLins Achouri écrit: Je suis en même cas c dur 🙁Electron libre écrit: Respect miss, bravo d'avoir pris ton courage à 2 mains pour parler de ce sujet tabou qui massacre la santé. Force et courage à toi. Ne prenez pas les benzodiazepines, boycotter les psychiatres. Ce sont les + gros dealers de France !!!Charlotte Tinuviel écrit: En dépression depuis 16 mois, j'étais sous paroxetine tout ce temps là (d'abord 10mg, puis 20, puis 40 mg par jours !!!!!) ça fait 3 semaines que je suis en sevrage, je dois réduire les doses de 50 % tous les 7 jours et les effets du sevrage sont pires que la dépression en elle même, la contradiction entre le corps et l'esprit sont au delà de toute frustration connue. Je me sens en forme, joyeuse, motivée etc…. Mais j'ai des grosses chutes de tension à longueur de journée, vertiges, palpitation, décharge électrique dans le cerveau et j'en passe… Je fais tout pour éliminer le plus possible mais c'est invivable, j'ai appris que certains médecins ne prescrivent PLUS paroxetine à cause du syndrome de sevrage trop brutal malgré les dires du labo…. Si j'avais su par avance les conséquence du sevrage (même régressif) je n'aurais jamais accepté de le prendre, encore moins d'augmenter les doses et encore moins pendant 16 mois !!!!! Je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas de figure à cause de cette molecule, certains traitement sont retirés du marché pour moins que ça, il est temps que la justice s'intéresse à certaines DROGUES LÉGALES au lieu de se concentrer sur des soucis superficiels !!!alain rosso écrit: Tu est trop belleSmail dolhim écrit: Les antidépresseurs ne font qu'empirer les choses..des effets secondaires ..la prise du poids..
C'était mon erreur car je savais pas quoi faire ..mais maintenant je sais que la psychothérapie est primordiale est plus importante que ce poison!!..(moi j'ai pris de la Paroxetine)..et c pas conseillé du tout!!
Ça devient un commerce pour les pharmacies et les médecins!Lbari Lbarri écrit: Bah merci et vous n'êtes pas seul.Gimmeachance écrit: Vous êtes très jolie mademoiselle. Merci pour le partage…Amira Dr écrit: Merci beaucoup je sais trés bien de quoi vous parlez merci merci tu m a vraiment aider , vous êtes trés courage , forte et belle vous m a donné d espoirTony Rolin chez toto écrit: Bravos à vous ! Resté forte 😉Hichème GUERZA écrit: Prends soin de toi! La vie est belle ��Philippe Fayette écrit: Voir mon commentaire. Mon nom Fayette Philippe. Je vous comprend totalement. Que votre vie soit remplie d'amour. Joie et bonheur.Ameline Carnevale écrit: Magnifique témoignage dans lequel je me reconnais pas mal … j'aimerais maintenant je débarrasser de ces s… de médocs ��Maryline Amri écrit: Merci pour cette vidéo, je te trouve tellement touchante, humaine, etc… Je me reconnais tellement dans tes mots, j'ai vécu des traumatismes qui m'ont rendue morte a l'intérieur en crise d'angoisse constante qui m'ont pourrie la vie j'en sortait plus du lit je pleurais H24 et impossible de m'occuper de mes filles … J'ai fini hospitalisée durant 1 mois et demi avec prescription d'AD, d'anxio, et de neuroleptiques sans réellement mon accord mais j'ai fais confiance, je voulais "que ça s'arrête" c'était ça ou je passais a l'acte … Ça fait aujourd'hui presque 1an que je suis sous AD et anxio j'ai stoppé de moi même le neuroleptique. Et depuis quelque temps je me suis rendu compte que certe l'angoisse avait diminué grace a ces "merdes" mis pas mon manque de confiance en moi ni ma tristesse. Mon psychiatre a donc décidé de me "changer de traitement" en me faisant faire un soit disant sevrage en 2 semaines et ensuite commencer l'autre. Je suis au bout de ma vie, tout tes symptômes je le ai, le pire c'est la décharge dans la tête elle est quasi constante des que je bouge les yeux je tiens pas debout et de nouveau dans l'incapacité de m'occuper de mes enfants… Ça fait 3 jours que je prends la nouvelle merde prescrite et je commence a me demander pourquoi … Je ne veux plus de ça je suis désemparée mais je sais pas comment faire… J'ai un suivi par un psychiatre mais tellement irrégulier et je me sens tellement "inintéressante" face aux autre cas qu'il doit avoir a traiter alors je ne suis pas sa priorité. Absolument personne a qui en parler médicalement parlant avant notre rdv fin mars… Au secours.
En tout cas merci énormément pour ta vidéo ainsi que ta FAQ que j'ai bien évidement regardée en entier !!!! Je te félicite pour ton courage et te souhaite une vie pleine de bonheur sans pillule du malheur ! En espérant que je suivrais ton chemin.loussin lous écrit: Slt,svp quel médicament vous avez utilisé et vous apparait effecace?merci.tix so écrit: Mais sa ta idéeDenis Colin écrit: Je trouve qu'il y a des choses non dites ou bien étranges avec les antidépresseurs justement pour l'entrée et le sevrage .J'ai lu le témoignage d'un monsieur qui disait 6 semaines d'enfer en entrée et après tout se serait calmé. La stimulation magnétique transcranienne marcherait avec de très légers effets secondairesHouda Karla écrit: je t'aimesPhilippe Duhamel écrit: Très beau vidéo. Je suis présentement à la même étape. J'étais en diminution de dose depuis le mois d'octobre passé pour finalement arrêté totalement les AD depuis une semaine. À tout les fois que je diminuais j'avais des symptomes de sevrages pendant quelques jours mais ça passait. Maintenant que j'ai complètement arrêté c'est très difficile autant pour moi que ma femme et mes enfants. Mon humeur n'est pas très bonne.. mais je me dis qu'à un moment donné ca va se placer. Il ne faut pas lâcher!! Tenez bon et bonne chance à tout ceux qui passent par là!kaderous82 écrit: Merci pour votre témoignage qui va aider beaucoup de gens respect.rewo ts écrit: Les médicaments en psychiatrie c'est une honte , j'ai fais de l'hôpital psychiatrique, des amis en ont fait, je vois les dégât que ça fait on est sous le contrôle d'une molécule et c'est dangereux.
Pour guérir il faut vouloir guérir
J'ai pris des médicaments il ne sait rien passé , j'ai arrêté j'ai commencé à retrouver qui j'étais mais il ne se passait toujours rien.
Il faut la volonté de guérir et de changer de vie pour avancer ,plus on attend plus c'est dur.Josseline Boisis écrit: tu es mignonne mais tu t'étales trop ,tu as raison j'ai 40 ans de plus que toi ,je me retrouves un peu en toi,jeune les amis la famille les amours ,l'auto analyse ,la meditation ,l'hypnose ,aident beaucoup à retrouver par soi meme la joie de vivre! 15 ans de psychanalyse,30 ans d'antidépresseurs que j'ai arreté totalement ,avec l'aide ponctuelle, d'un léger anxiolytique ,dont je n'ai même plus besoin,!!tu t'en sors trés bien ,méfie toi des psy médicaments ,tu as en toi toutes les ressources nécessaires pour vivre sereinement sans chimie ,th n'es pas un cas grave du tout, on psychyatrise trop et à tout va ,lis des gens interressants qui montrent la voie ,c;est ce qu'il y a de mieux! sur YOU Tube,il y a des gens remarquables philosophes écrivains psychotherapeuthes,hypnotherapeutes,etc qui font beaucoup de bien avec des mots pas des médocs! aime toi et prends bien soin de toi par ton ressenti personnel ,le sevrage est dur mais quand ça va pas dis toi bien:je suis en sevrage ,j'étais droguée,comme un heroinomane,et je vais m'en sortir trés bientot!je m"en sors!!!quark libidinal écrit: merci pour ta super vidéo ,, une jolie fille comme toi ne pourra que s en sortir ,, je te le souhaite sincèrement en ce premier janvier 2019 ,, une excellente année à toi pleine de promesses de bonheur , et que tes voeux les plus heureux se concrétisent enfin , courage ,, je suis bien accro aux benzodiazépines et j hésite a me sortir de cet enfer tant je connais les horreurs pour s en sortir après un parcours de vie hyper difficile qu il serait trop long de raconter ici ,, arrêter d un coup est impossible , donc je vais essayer de diminuer par paliers de façon la plus rationnelle possible , en espérant que je puisse diminuer sans trop souffrirLotfi Elhakim écrit: Je suis dans la même situation que vous mais avec bcp bcp de problèmes sociaux en plus, ,j'arrive pas à supporter tous cela ,,, je vous remercie pour cette vidéo utileLatifa Chebabi écrit: Merci pour votre vidéo …. beaucoup de bonheurmyla casandra écrit: N'arrête jamais sans l'avis d'un médecin très grave tu peux vite retombées attentionmyla casandra écrit: Ces normal les trois premières semainesOrchidee 17 écrit: J'ai vecue cela helas a un moment de ma vie c'etait deprime sur deprime la suite on la connais sejours en hopital psy et la c'est l'horreur on vous gave de medocs du matin au soir et a la force on ressemble a un zombie. Une vie chaotique du coup .pendant de longue annee de souffrances j'ai reussie a remonter. Aujourd hui je m'en suis sortie je ne prends plus aucun medicament je croque la vie a pleine dents .c'est sans doute ma transition qui m'a sauvee ( Je suis une femme transgenre)Origami gaming écrit: Moi, j'ai voulu arrêter, j'ai eu du mal a respiré pendant 6 mois en continue du coup je les ai repris…Mais c'est un cercle vicieuxOrigami gaming écrit: continue tu toujours arrêter les AD ? Ou as tu réussi à te sentir toi même en les arrêtant ? @Kelwy's ChroniclesOrigami gaming écrit: Coucou, j'ai eu le même soucis que toi et maintenant je plonge…Jérémie écrit: Il y a un an, j'aurais regarder cette vidéo en survol, me disant que ça m'atteindrait jamais. Aujourd'hui je la trouve des plus touchantes, et ça me rend moins seul. Les problèmes mentaux sont trop stigmatisés et/ou ignorés…freeman adam écrit: B courageAssya Mayssa écrit: Merci pour ton témoignage que je lis avec émotions et surtout beaucoup de compréhension. Mes plus belles pensées t'accompagnentAssya Mayssa écrit: C'est totalement vrai, pas assez de documentation ni d'information pour arrêter les antidépresseurs, je suis sous AD depuis 5 ans, plus de sensations, beaucoup de rechutes. le plus dure c'est quand c'est le médecin qui n'aide pas quand on lui explique qu'on a envie d'arrêter et que lui propose un autre AD sous prétexte que le premier ne fait plus d'effet.cat BA écrit: Bonsoir…normalemt il fallait un anxyolitique …contre les angoisses…bcp de medics sont donnés à des enfants moi on m'a droguee de nozinan vers 14ans je serai curieuse de connaitre les csq .Angelin Tran Van Ba écrit: merci pour ton témoignage. quel médicament prends tu?elmzebech lellouha écrit: salut je crois que c'est des benzodiazépines + antidépresseursMax Puissant écrit: Excuse moi mais à 3mn j ai toujours rien saisi.. donc j arrête.
En tout cas t'as l'air intelligenteMichael31 écrit: Merci pour ton temoignage , c'est très courageux . Profites bien de ta vie désormais .rede7676 écrit: merci pour ton temoignageDenis Colin écrit: Ben les psychiatres qui proposent un autre traitement genre méditation ou autres yen a pas beaucoup il me semble ?Denis Colin écrit: Et la relaxation ou la sophrologie pour vous aider ? Je ne vais encore pas bien mais essaie une alternatives à ces produits bien étrangeshîsse l’âme écrit: Toi même tu sais ��Bernard Belliardo écrit: regardez le bien mangér et les plantes regardez regenere si vous le voulez bien sur bises !!!!!!!! bbBernard Belliardo écrit: les psiciatres ainsi que les generalistes sont des ordures j en ais longtemps ete une victime sans savoir pourquoi ces salops que je croyais etres des personnes formidable sont autorisé par une justice qui n existe pas ! j espere que la vie leurs fera payer tres tres cher ! heureusement je n ais pas fais du mal malgré des années de conduite sportive et de tir sportif ce qui aurais pus me faire faire des catastrophes si cela avait ete le cas alors ? mais la chance a voulue me sourire et a ceux qui nombreux m entourais ! alors evitez ces trafiquant autorisé par la loi ! j ais aussi arreté mon diabete grace a la cannelle de ceylan mon hypertrophie de la prostate avec des gelulles d huille de pepin de courge ! que ces pourrie aillent se faire metre ! santé a vous les humanis sympa ! bye ,,,,,,,,, bbfrederic boizumeau écrit: Mon expérience pour le sevrage très difficile, surtout les arcs électriques dans la tête, j'ai arrêté de manger trois jours et c'est passé comme ça.Nene écrit: je commence le traitement la semaine prochaine je sais pas pourquoi je vais mal et c’est mon psy que j’adore qui va me prendre un rdv chez un psychiatre et j’ai 16 ansKuro nigisaki écrit: Merci pour ton témoignage. Moi j'ai commencer un traitement depuis mes 16 ans. Cela fait 8 ans. Mais jai eu la chance de n avoir aucun effet secondaire.
Je ne diabolise pas ces médicaments mais il faut voir un psy régulièrement. Et savoir qu'il y a de nombreux médicaments diffèrent qui peuvent avoir dès effet secondaire moindre en fonction des personnes.
La vidéo date donc j espère que tout ce passe bien pour toi.Misswiss94 écrit: Coucou pourrais-tu nous faire une Update de cette vidéo, comment se passe ton sevrage 2 ans après etc ?

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *