sevrage temesta

Vidéo 2: Après-sevrage: Anxiété, problèmes de sommeil, dépression

la description:
Pour plus d’informations sur le fonctionnement des médicaments psychiatriques et les moyens de gérer les symptômes de post-sevrage, rendez-vous sur mon site: http://www.psychotropes.info\n\nLe Manuel de Sevrage des Psychotropes: http://psychotropes.info/brochures/Manuel_de_sevrage_2017.pdf\n\nSoutenir la chaîne Carole Advices: https://fr.tipeee.com/carole-advices\n\nSi vous recherchez des conseils sur les méthodes de sevrage rendez-vous sur le FORUM D’ENTRAIDE AU SEVRAGE de Thérèse: http://soutienbenzo.forumgratuit.org/\n\nTémoignage complet de Carole: http://psychotropes.info/wordpress/mon-temoignage\n\nPlus d’informations sur les benzodiazépines (FAQ de Ray Nimmo): http://psychotropes.info/wordpress/faqs/faq-de-ray-nimmo/
Commentaires:

annadinpr écrit: j'ai ces symptômes et poutant ça fait deux mois et j'ai diminuer sur 6 mois . je ne sais pas quoi faire mon medecin veux m'en redonner mais moi je resiste . merci pour votre video et je vois une spy depuis 4 ans .mouh abd écrit: les docts marocaine ne sensibilisent pas les passions sur le sevrage de dépressiondaniel écrit: le charbon végétal peut il aider a petite dose ?daniel écrit: merci beaucoupInsaf jendoubi écrit: Merci Carole je prends lysanxia et solian depuis 5 ans je peux arrêter ?Marie-Paule ATLAN écrit: Carole es ce que je pourrais arrêter le lysanxia car des que je prends des benzos j'ai du du courant électrique dans mon corps même juste 13 gouttes.
Dites moi ..
Marie PauleIsou Mac écrit: Merci Carole. Tu donnes vraiment de bons conseils. Je suis sortie 1 an 1/2 avec un pervers narcissique qui m’a drogué avec ses psychotropes, et je ne sais pas quelle molécule, mais une fois que j’ai rompu, j’ai eu des symptômes affreux au niveau du cerveau avec des peurs, un stress intense, je ne me reconnais plus. Peux tu me donner des conseils pour surmonter cette épreuve ? Car je suis devenue agoraphobe, j’ai encore du mal à sortir loin de chez moi. Continue tes vidéos, tu es une belle personne. ����JF V écrit: l'anxiété post sevrage peut elle se présenter sous la forme de l'agressivité ou d'une colère avec un cerveau qui "s'attend a une attaque", lorsque celle ci…advient ! ie, sans paranoia mais dispropotionnée éventuellement ? sinon je pense comme neomox mox et vous promets de voir plus le positif et moins, par ex, "être floué par les années perdues" (léo ferré) MERCImiss miss écrit: Bonjour ceci est valable aussi pour la diminution progressive je suis passer de 20 à 10mg et après 2semaines angoisses deprime fatigue insomnie??? je craint de diminuer encorebernardo lefaber écrit: oui le sevrage est difficle. On peut y arriver . Pour ma part je suis passé de 10 Mg par jour de temesta en 1981 a 0.5 mg par jour aujourdh'ui . plus de 30 ans pour y arriver . La méthode : fabriquer son propre lorazepam en gouttes pour baisser de 1 mg …..par an Seules les gouttes permettent de faire une baisse en douceur . Acheter une balance de précision et un nettoyeur a ultrasons pour pulveriser très finement le comprimé de benzo , faire son mélange dans un distributeur a gouttes très précis. Il faut que 1 mg = 40 gouttes . On peut ainsi baisser d'une goutte par semlaine sans effet de sevrage .Remplacer par un AD qui apaise comme le seroplex .ET s'accrocher , ca marcheMarie-Paule ATLAN écrit: Bonsoir Carole
Je suis en sevrage.
J'y vais très doucement .
Mais j'ai des tremblements, des acouphènes et quand je me couche je ressens les bruits extérieurs comme des chocs électriques.
La journée ça va .
Mais mon lit tremble , le sol se dérobe sous mes jambes.
Je ne peux plus dormir .
Je prends du GABA .
Es ce normal que le soir au moment de me coucher je commence à ressentir tous les symptômes qui me fatiguent .
Merci de me répondre.
Je suis à 22 gouttes de Lysanxia.
10 gouttes le matin et le soir 12 gouttes avec 12 heures d'écart.
Merci pour vos vidéos.
Elles m'aident beaucoup.
Marie Paulevirginie dambreville écrit: Bonjour et quand on fait un sevrage en début de grossesse c'est plus simple ?Inès Tileli écrit: Bonjour ,mon fils prend amisulpiride 200g le matin et 200 le soir avec du lepticure ,j ai demandé à son psy de diminuer mais pas moyen …par contre il m a proposé du laponex …par moment je pense lui diminuer la dose d amisulpiride à 150 mg au lieu de 200 mais j ai peur de mal faire ,eclairez moi svplait .d après les analyses il a un gros foie gras ( bonbons…
Mercirudy fahys écrit: un ange que vous êtes ,) je suis a 1 ans de sevrage de benzo apres 25 années de ses trucs , je trouve votre facon d'expliquer les choses merveilleusement bien . soyez benis 😉Alexia L. écrit: Merci, trois semaines que j'ai fini mon sevrage escitalopram, et depuis 5 jours, la déprime de fou que je me tape !!! Ça me rassure de me dire que j'avais raison de me dire qu'il fallait juste laisser du temps à mon cerveau, à mon organisme ^^Geoffrey Brasseur écrit: Bonjour Carole, j'ai consommé de l'alprazolam durant 9 ans.a la fin de cette conso j'en étais à 30mg par jour en combinaison avec d'autres produits.apres plusieurs cures et post cures j'espère que le plus dur est derrière moi.je suis clean depuis 1 ans mais les angoisses persistent encore.si j'ai eu recours à ce médicament à cause d'angoisses paralisantes et très handicapantes pourquoi auraient elles disparues à l'arrêt de la conso?dans l'attente de vous lire…Brigitte écrit: merci j'ai fait une clinique sevrage benzod. et la douleur m'a empêché de réussir mon sevrage j'avais de l'insomnie et la peur de cesser complètement mon imovane je fais trop d'anxiété et d'angoisse et la clinique n'abordait presque pas ces aspects alors je poursuis et suis confiante d'y arriver mais seule et avec la générosité de personnes comme vous amicalement et bonne chance dans vos projets.Lisette Bordeleau écrit: Bravo Carole ! Comme vous, j'ai passé des années médicamentée sous prescription et j'ai subi des effets importants de sevrage pendant deux ans. Mais, je suis libre maintenant ! Merci d'informer les gens. C'est généreux de votre part. De plus, vous et moi avons en commun d'apprécier le travail du docteur Breggin.christian belayatti écrit: un désiquilibre entre le glutamate et le gaba (neurotransmetteurs) glutame : exitateur , gaba : ralaxant , il existe un complément alimentaire : le gaba 250,750,2000 mg , soit , prenez du magnésium marin avec un complément de vitamines B6 pure , faite du sport !Stéphane écrit: Bonsoir Carole ! Merci pour cette vidéo, en effet, j'ai eu une crise de panique: ça a commencé vers 14h00 et intensifié vers 16h00. À l'hôpital on m'a décrit trois étapes : 1) la peur, 2) la crise d'angoisse, 3) la crise de panique ( une infirmière m'a stipulé comme vous, que c'est comparable à une "fausse" mort. Je bois par contre beaucoup de café, peu de thé et je suis fumeur. Bref, merci pour vos posts ��Cecile Londeix écrit: Vous auriez conseilCecile Londeix écrit: Mais si les cachet on jamais joué leur rôle fait du bien redonné de la joie que faire moi sui tjrs rester angoissé et maintenant je peut pleurerCorine dho écrit: Je vous remercie Carole pour vos vidéos. Grâce à vous j ai réussi à sortir de 7 ANS D ENFER AUX BENZODIAZÉPINES. Vous m avez aidée à comprendre ce qui se passait dans mon corp et dans mon cerveau pendant mon sevrage . Ça a été très très dur mais j ai tenu le coup et me voila sevrée depuis maintenant 5 mois . J ai retrouvé un très bon sommeil, une bonne qualité de vie , des émotions positives mais j ai encore parfois des petites crises de panique, des pertes d équilibre et des montée en pression avec de grosses bouffées de chaleur.Mais le plus dur c est les douleurs cotidiennes dans les hanches et les jambes là vraiment c est quelques fois très invalidant. Malgré tout je prend patience, je ne lâche rien,je ne sais pas combien de temps ça va durer mais ça a été tellement difficilement de sortir de cette saloperie que je n en reprendrais jamais.Merci encore Carole, grâce à vous j ai eu moins peur parce que j ai compris se qui se passait en moi pendant mon sevrage . J encourage tous ceux qui veulent s en sortir à tenir bon , ça vaut le coup. Courage à tous.Houari Boumedienne écrit: Je prend du rivotril en goutte comme anti depresseur et je suis tombé accro mnt rien que le fai d y penser a l areter faire un sevrage j angoisse je prennai des forte dose 40goute temp en ten 20goute j ai jms eté regulier !! Je me demande cmnt je l arete!!!sirine salmi écrit: bonjour ,j'ai 23 ans j ai un depression masqué depuis 3 ans :des maux de tete incroyables les 2 1er années puis lorsque mon medcin m'ecrit le ''seroplex''les maux ne sont pas comme avant et maintenant je n ai pas (toujours) des maux de tete ainci que je pense que je suis en bonne etat (j'ai uniquement un peu de peur sociale):dans cette anné mon medcin m ecrit tjrs le seroplex alors j'ai laisser mon medcin et mon pére m'achéte le seroplex avec l 'ordonnance ancienne (son ami le pharmacien lui donne en tunisie 🙂 ) la periode recente j'ai essayé de laisser le medic je n'étais pas cappable (douleur au tete et surtout au dos)mais maintenant j'ai géré pendant une semaine mais j'ai encore des maux au dos :je ne veux pas retourner au med (mais je pense que je suis obligé) et je ne peut pas retourner chez mon medcin (je l'ai laisser avant 7 mois) a cause des obstacles financiére qu'est ce que vous me conseille et surout excusez mon language:)
mercie bcplotfi krim écrit: bénit soit tu Caroleloqman baghli écrit: bonjour,j'ai besoin de savoir comment combattre les consequences quand on arrete le cannabis je fais une depression je ne controlle plus rien dans mon corp ni mon cerveau ni mes emotions j'avais des petite envie suicidaire et meme a perdre la raison j'ai besoin d'aidee merciTAOUFIK ARFAOUI écrit: Merci mme vous ête tomber du cielHass Moroccan écrit: bonjour quand vous dite je suis en vie y a des gens qui survive pas au sevrage vous parler de gens qui sont mort de sevrage ???Jean Bathilde écrit: Que de choses justes, merci pour cette vidéo utile à tous.
Chapeau basAmine Amine écrit: merciiichristine B écrit: bonjour carole je suis contente de voir que vous avez eux les même problème que moi ,tout ce que vous dite  ,c'est se que j'ai vécu ,mais cela n'est pas encore fini ,depuis 3 ans je me fait aider par une psychologue EMDR ça me fait du bien ,mais voilà depuis que mon sevrage  fini cela a duré 10 mois de souffrance et seule ,je suis contente , je n'arrive pas a comprendre se qui m'arrive ,je n'est pas d'envie sexuelle ,mais tout les jours depuis 3 ans sa me fait des chatouillements et ces tellement fort que je suis obligé de me le faire pour enlevé se chatouillement  et si je ne le fait pas mon corps se raidie et j'ai mal ,je n'arrive pas a marché et j'ai une pressions énorme dans ma tête ,je me le fait 1a2 fois par jours avant c'était plus ,je suis en pleure car j'ai bon me dire qu'un jour sa passera mais bon j'en ai vraiment marre je suis très fatiguer et là j'ai mal a ma tête depuis 2 jours ,car ca me prend toute mon énergie et beaucoup trop de pression ,la nuit j'ai mal a mon corps sa me pique et mes membres se mette a sauter depuis longtemps ,pouvez vous me dire du pourquoi et du comment je doit faire pour tout sa ,sa se calme ,je ne vie pas c'est trop dure ,sa fait plus de10 ans de dépression et 4 ans d'acouphène que je n'est plus maintenant et 3 ans de psy  tout ça ,mais  a causse d'un viole  que j'ai subit aprés la mort de mon fils ,qu'il na jamais voulu croire jusqu'à pressant , mais depuis 1 ans  il me croie ,;c'est dure,,  merci carole de me répondrePhilippe Goubert écrit: Merci, merci mille fois….
Vous m''avez beaucoup donné…NerdSpirit écrit: bravo Carole.NEOMOX MOX écrit: MERCI INFINIMENT CAROLE pour votre SOUTIEN. Que votre aide apportée vous soit rendue en BIEN. Merci encore!Kaity Vernis-Sages écrit: Bonsoir, je viens de vous découvrir, quelqu'un m'a orienté vers vous et je l'en remercie encore ; tout ce que vous dites est exact on croirai ma propre expérience en fait bien que je n'ai pris qu'un seul médicament à savoir du lexomil mais durant 20 ans ; je suis actuellement en cours de sevrage et c'est comme vous le dites une réelle bataille contre son propre corps, je pense que seuls les gens ayant pris ce style de médicaments peuvent comprendre, pour les autres ça reste difficile…. merci d'exister ! vous décrivez en toute clarté ce qu'on ressent dans ce cas ; je dirai que pour ma part le plus difficile reste les montées d'angoisse inopinées si j'arrive à ne plus avoir ça je drai que ce sera gagné ; merci à vous Carole. bien amicalement.Johan Minatchy écrit: merciEddy ryan écrit: bonjour,20 ans de lexomil 6 par jours…etc je part dans une semaine en clinique;sevrage jai tres peur je suis tres mal merci vos videos maide a comprendre merci merci merciChristiane CHARRIER écrit: pouvez vous m'aider a me sortir de ce calvaire du sevrage du xanax merci beaucoup christianeEnceinte Foi écrit: Merci énormément pour vos vidéos, ça fait un mois et demi que j'ai arrêter un traitement aux benzodiazépines et grâce à vous je n'ai pas replonger dans la prise des médicamentsNerdSpirit écrit: Merci pour les videos.
Je fais des sevrages d'heroine depuis 4 ans et le post sevrage est trop dur à supportersabrina p écrit: bonjour, mon conjoint vit un calvaire car son psy l'a assomé de médicament en quantité. il a tout arreté net y a quelques mois. car ça le rendait fou et dangereux. il a repris des médicament et a pété les plombs. son psy savait les effet des medicament sur lui et lui a quand meme prescrit. accepteriez vous de vous metre en contact avec moi svp ? j'ai besoin de votre aide pour qu'il accepte de se faire aider. merci d'avance

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *