rivotril effets secondaires

ALERTE : La France passe un décret sur le RIVOTRIL

la description:
Pour s’abonner, https://www.youtube.com/c/radioresponsable/\nHonte aux dirigeants et aux médecins qui cautionnent le décret du 29 mars 2020 autorisant l’utilisation du RIVOTRIL SANS L’ACCORD DU PATIENT OU DE LA FAMILLE !!!! Tous le monde doit ALERTER !! Alors que le gouvernement tarde a autoriser le traitement du docteur Raoult qui peut sauver des vie, ce même gouvernement fait passer un décret autorisant l’utilisation du RIVOTRIL QUI CONDUIT à la MORT !!! Passez l’information à tous les avocats et/ou députés honnêtes qui pourraient s’y opposer et passer l’information à tous les médecins qui respectent leurs serments d’hyppocrate consistant à SAUVER DES VIES AVANT TOUT !!!\n\n\nSource : i24news\n#COVID19\n#RIVOTRIL\n#Coronavirus\n________________\nConsultez l’onglet COMMUNAUTÉ afin de participer aux sondages SVP !\n________________\nChaine de RÉINFORMATION :\nRadio Responsable traite de l’actualité réelle et sélectionne l’information de façon Rationnelle.\nConçu afin que chacun puisse comprendre l’information par lui-même sans être influencé ou orienté !\nDéfinir correctement les mots, expliquer convenablement une notion est aussi notre mission car aujourd’hui leurs sens sont déviés amenant troubles et confusion.\nMise en lumière des problématiques et les solutions pour y remédier. Vous pouvez réussir à trier l’information, à l’analyser parfaitement et personnellement.\nLes médias mentent, les youtubeurs aussi mentent, se réinformer n’est pas voir et croire tout ce qu’il y a sur internet mais utiliser la déduction et le bon sens !\n________________\nChaine de secours : Radio 2020\n________________\nSous-titres :\n1/ Cliquez sur l’icône \ »sous-titres\ » en bas à droite de la vidéo en cours afin qu’ils apparaissent à l’écran puis cliquez sur l’icône d’à côté \ »paramètres\ »\n2/ Choisissez \ »sous-titres\ » puis \ »traduire automatiquement\ » vous aurez un menu déroulant où vous pourrez choisir la langue des sous-titres que vous souhaitez !
Commentaires:

benz samira écrit: Les médecins en France sont complices car ils acceptent toutes les lois criminelles envers les personnes âgées dans le cas de ce médicament (enfin médicament on se comprend…)benz samira écrit: C'est pas la première fois qu'on élimine les personnes âgées en France. Rappelez-vous 2003 : 15 000 victimes dues à la négligence (?) et à la canicule.Don fxpro dollar écrit: un Homme vieux est considéré comme peut productif donc qui coute plus tôt au lieu de rapporter alors on supprime, le covid a fait plus de mal aux pays occidentaux supposé être mieux organisé de plus, la pandémie tombe alors que les retraités manifestaient en France coïncidence? ils oublient qu'ils seront vieux eux aussi un jour. Rien dans les médias sur le rivotril alors qu'on tuent les anciens dans la tranquillité digne du vaticanChantal Berkmans écrit: Assassins .Camélia Ferrand écrit: Heu, pardon ?? Donc en fait on légalise l’euthanasie là ? J’ai rien contre mais pas quand un seul et unique médecin de ville prend la décision tout seul sans même demander à la famille ! Et puis y a pas que le covid sur la table ! Si le patient à une pneumonie infectieuse soignable mais qu’on s’en rend pas compte, trop obnubilé par le covid ? C’est grave quand même là… et pourquoi mais POURQUOI mettre la chloroquine sur le tapis alors qu’on parle d’autre chose putain. On peut pas parler d’un truc à la fois ? Parce qu’on autorise un médoc on doit en autorise un autre ? Mais quel rapport ? Si ça vous dérange bien j’aimerai 1 vrai sujet sur cette histoire. En parlant que de ça.JEAN316 écrit: Pourquoi ne pas prescrire de la Chloroquine en lieu et place de ce poison ?lesvideodecorentin écrit: s'il vous plait si cette information est vraie peuple de FRANCE révoltez vous sinon toutes les personnes agées et fragiles vont tous mourir faites quelque chose pour arreter  ces fousAicha Boukaala écrit: Ils sont des actes barbares et criminels.lilas Dujardin écrit: Bon après ça !! toujours pas convaincu que l’état est un état criminel et que le conseil de médecins qui informe le gouvernement est tout aussi criminel !
A quand la non reconnaissance de ce gouvernement ?

Même les actions citoyennes ont été ralenties par ce gouvernement criminel.

A noter la complicité passive des médias qui invitent des médecins de la mort ☠️ sur les plateaux pour nous faire adhérer à leur paradigme mortifère !!!

������������������Albert LAPOINTE écrit: dans la contre indication du Rivotril il y a " insufisance respiratoire sévère".Angélina NOIVILLE écrit: Injecter du rivotril c est euthanasier mort assuree
Je prends du rivotril en gouttes incompatible avec une détresse respiratoire
Tuer nos vieux ainsi en injectable honteux
Contraire aux serments d Hypocrate
Ouvrons les yeux s il vous plait…….Cédric Nicoletti écrit: le pays des droits de l'homme ou comment détruire la loi Leonettipunisher 973 écrit: ������������������������������☠☠☠☠☆《LA PURGE NATIONALE》 ☆☠☠☠����������������������������������Ian Lance JONES écrit: On peut comprendre que des médecins travaillant en EHPAD, devant le cas d'une personne très âgée, atteinte d’une forme grave du COVID-19 et souffrant de dyspnée, c’est à dire d’une gêne respiratoire pouvant provoquer des douleurs, une angoisse et, éventuellement aboutir à une détresse respiratoire, ait besoin d'un traitement provoquant une profonde sédation. On peut comprendre que si les symptômes du patient s’aggravent, le médecin soit amener à lui administrer une forte dose d’une molécule profondément sédative entraînant, malheureusement, son décès. Mais ce qui m'inquiète, ce sont deux aspects de cette ordonnance temporaire :

1° Le Ritvotril®, produit par le laboratoire suisse Roche® et dont le nom moléculaire est "clonazépam" est généralement administré pour traiter contre l'épilepsie, sous forme de gouttes de 2,5 mg/ml ou, dans des cas plus rares (urgence, le patient et inconscient ou ne peut pas avaler), en injection intra-musculaire. Pourtant, dans le décret du gouvernement, on évoque une injection massive en INTRAVEINEUSE (ce qui ne se pratique quasiment JAMAIS) de cette benzodiazépine, le clonazépam, extrêmement puissante, dont l'effet dépresseur sur le système nerveux central et respiratoire est TRÈS VIOLENT et induit, de facto, le décès quasi-immédiat du patient.

2° Le décret précise que cette pratique autorisée, pour l'instant, jusqu'au 15 avril, pourra être conduite sur toute personne âgée souffrant de dyspnée, autrement dit une gêne respiratoire, pas forcément grave. Je veux rappeler que ces injections pourront légalement être pratiquées par n'importe quel médecin, hors AMM, sur simple SUSPICION d'infection par le SARS-CoV-2 et engendrant des symptômes évoquant le COVID-19. Toutefois, et c'est très important, une dyspnée peut être provoquée par d'autres pathologies que le COVID-19, dont certaines sont soignables (pneumonie due à une infection par une bactérie, un autre virus, un mycète, etc.) par des antibiotiques et/ou d’autres médicaments.

Je ne reviendrai pas sur le débat autour du traitement du COVID-19 par l’association d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, a priori efficace en début d'infection, traitement que les praticiens ne peuvent pas prescrire en début d’infection, pour diverses raisons. On invoque des raisons méthodologiques, mais on peut soupçonner des motivations idéologiques, une pénurie voire, peut-être, la volonté d’utiliser un traitement récent, donc non génériqué, et par là-même, (beaucoup) plus cher.

On peut donc conclure que toute dyspnée plus ou moins sévère qui, en temps normal, pourrait éventuellement être traitable, stabilisée, voire même soignée et guérie, peut dorénavant aboutir, si un médecin le décide, à l'injection INTRAVEINEUSE de clonazépam (Rivotril®) dont l'effet est dramatique sur le système nerveux central et respiratoire, lorsqu'elle est administrée massivement par voie intraveineuse. Ces injections, on le sait, engendrent systématiquement la mort de patients âgés, surtout s'ils sont fragilisés et n'ont pas développé, dans leur vie, de tolérance aux benzodiazépines.

Par conséquent, il ne s'agit ni plus ni moins de donner à un médecin exerçant en EHPAD, le droit d'euthanasier une personne âgée, pour peu qu'elle présente, pour seul tableau clinique, une simple dyspnée. Il est clair que cette mesure vise à faciliter un décès sans souffrances. Malgré tout, l'absence d'encadrement autour de cette administration d'une des benzodiazépines les plus puissantes, risque d'entraîner des abus et la mort de patients dont la vie aurait pu être prolongée, dont la pathologie, s'il ne s'agit pas du COVID-19, aurait pu être soignée et ce, par manque de respirateurs et, peut-être, à cause de la pénurie d'autres médicaments.

On peut donc parler d'euthanasie mal encadrée, sans forcément qu'il y ait de décision éthique et médicale collégiale et sans même se référer à l'avis du patient (qui peut être inconscient) ou de sa famille (qui ignore, en général, l'effet de cette injection en IV), ce au mépris des croyances religieuses qui proscrivent ce genre de méthodes – à tort ou à raison, là n'est pas le débat.

Cette décision, prise à la hâte par décret le jeudi 28 mars, est sans précédent et implémente la pratique de l'euthanasie, éventuellement sur décision D'UN SEUL MÉDECIN. Vous avouerez qu'il y a légitimement de quoi créer un débat. Les polémiques autour de ce décret ne me surprennent pas ; il fallait s'y attendre.ludo nguyen écrit: la chloroquine pour les vieux avant la reanimationRadio Responsable écrit: Essayez de transmettre cette ALERTE à qui de droit, car pendant ce temps "ils tuent" !
C'est un acte juste que de se dresser devant la "légalisation de l'assassinat" qu'à octroyé le gouvernement français aux médecins du 29 mars au 15 avril 2020.
J'ai répondu à chaque commentaire qui ne resteront pas vain je l'espères de tout cœur.Ayant toujours du mal à croire qu'un tel décret digne de l'Allemagne nazi de 1933-1945 puisse exister à notre époque en 2020 !!!!!!!AVRILLEAU Scarlett écrit: Super, merci pour ce condensé de l'émission qui résume parfaitement bien le problème.
Cette vidéo devrait être partagée massivement pour que le peuple puisse enfin ouvrir les yeux sur leur gouvernement. Je ne trouve pas les mots, c'est ignoble.MrBanguKing écrit: Le peuple francais est indubitablement en etat de legitime defense contre ce gouvernement indigne de survivre a cette crise dont il est devenu coupable de l'avoir ignoree voire pire !.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *