le rivotril

.FRANCE COVOID & Euthanasie – RIVOTRIL le Dr.Nicole Delépine nous explique (décret du 28MARS 2020)

la description:
.Posons-nous des « bonnes » questions…\n\n- Petites pistes de « faits »:\n\n« Destruction du service public – Hôpitaux en sous effectif – Manque de moyens et de lits – Virus sans \ »remède\ » ou existant mais non légalisé ou plutôt dé-légalisé (CHOLOROQUINE voir vidéo du Prof.RAOULT et Arrêté du 13 janvier 2020) – Soins pour les personnes âgées limitée et non prioritaires – Décret du RIVOTRIL (fin mars 2020) pouvant soulager un patient « dit » sans solutions et en état de souffrance avancé, mais qui potentiellement aussi aggrave la condition du patient en cas de détresse respiratoire (prescription sans demande de la famille ou même du concerné) …
Commentaires:

Jose Roule écrit: Pour compléter, voici le lien vers le décret officiel concernant l'utilisation du rivotril : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041763328&categorieLien=idForever Maxula écrit: En Suisse aussi l'euthanasie active se pratique même en dehors des épidémies (Palladon en association avec le Buscopan et Temesta… pour un patient souffrant de BPCO et d'asthme). Il semblerait que les personnes inscrites au suicide assisté en sont les premières victimes et ceci en toute discrétion. Merci beaucoup pour votre travail si utile à tous. Or l'euthanasie active est interdite dans ce paysGoupilette Monique écrit: ras le bol de toutes vos théories du complot au début du covid vous disiez que c'était une invention pour ne plus parler de la réforme des retraites et maintenant c'est devenu un génocide, pfff vous en avez pas marre de toutes vos inventions plus débiles les unes que les autres… les médecins des épad ont tous juré le serment d'hypocrate ils ne vont pas prescrire la mort de leur patient ils sont là pour les guérir je ne comprends pas comment toute la population puisse applaudir les soignants tous les soirs à 20 heures et venir ensuite les traiter d'assassins ici c'est ignoble ce que vous dites sur eux ! Les infirmières auraient refuser de faire les piqûres depuis longtemps, il y a plus de morts chez les personnes à risque c'est toutludo nguyen écrit: je comprend qu il y ai autant de mort !!!!
quel est le nombre de mort par ritrovil ?toulouse toulouse écrit: C'est grave ce que vous dites et scandaleux ! On laisse donc mourir volontairement des personnes qui pourraient être soignées !!! Le gouvernement aura de très nombreux comptes à rendre au peuple français !Chris écrit: Si il n'y a pas d'assurance formelle qu'il y a un processus irréversible de mort, ce n'est pas une euthanasie, c'est un MEURTRE.
Juste une "présomption" de COVID19, une détresse respiratoire sans tentative d'aller aux urgences et injection d'un produit augmentant la détresse respiratoire. Hum… Oui oui, aucun doute possible, c'est bien un meurtre.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *